Dictionnaire du crowdfunding selon raizers

Business Plan :
Egalement appelé plan d’affaires ou plan de développement, il s’agit d’un document qui modélise l'avenir le plus probable pour l'entreprise.
Capitaux propres :
Cumul entre les fonds apportés par les actionnaires à la constitution de la société et ceux apportés après augmentation de capital. Ils sont également composés des bénéfices non distribués en dividende.
Campagne :
Ensemble de la procédure de levée de fonds.
Communauté :
Les communautés sont constituées de l’ensemble des membres de nos plateformes partenaires. Celles-ci interagissent entre elles, partagent et utilisent des informations en relation avec leurs centres d’intérêts ou activités professionnelles.
Contributeur :
C’est une personne qui procède à l'achat anticipé d'un bien ou service de l'entreprise en financement.
Crowdfunding :
Appelé aussi financement participatif, financement 2.0 ou financement par la foule est le fait de faire appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. Il en existe plusieurs types : le don avec ou sans contrepartie, le prêt et l’investissement en capital.
Crowdlending :
Appelé aussi prêt participatif consiste à prêter de l’argent à des entreprises. Ces prêts peuvent être avec ou sans intérêts.
Crowdsourcing :
Le crowdsourcing est la pratique qui correspond à faire appel au public ou aux consommateurs pour partager un ensemble de compétences et d’expertises au profit des entreprises.
Due Diligence :
Procédure qui vise à faire un état des lieux d'une société (aspects comptables, stratégiques, économiques, juridiques, fiscaux...) avant une opération de financement ou d'acquisition.
Equity crowdfunding :
Appelé aussi financement participatif en action. Dans ce mode de financement, une entreprise émettrice libère une part de son capital. Les internautes peuvent alors devenir des investisseurs et détiennent des parts de la société concernée.
Indicateurs de prise
de participation :
Tableau de bord présentant l’ensemble des données clefs relatives à une levée de fonds en capital.
Indicateurs de
contribution :
Tableau de bord présentant l’ensemble des données clefs relatives aux ventes anticipées.
Investisseur :
Un investisseur est une personne physique ou morale qui investit au capital d’entreprises et leur apporte des capitaux stables. De manière générale, un investisseur vise le long terme plutôt que le court terme.
Fan base :
Ensemble des personnes du réseau social (Facebook, Twitter, LinkedIn…)
Levée de fonds :
Appel à des investisseurs pour financer sa croissance. L’entreprise cède une partie de son capital en contrepartie des fonds reçus.
Liquidité :
Un titre est dit liquide lorsqu’il est possible de l’acheter ou le céder rapidement sans en modifier sa valeur.
Pacte d’actionnaire :
Contrat écrit, modifiable par avenant à l'unanimité, signé entre les actionnaires et les investisseurs d'une entreprise. Il complète les statuts de la société et a pour but de garantir des droits aux signataires et de définir leurs engagements, en fonction des clauses qu'il contient. Il pose les règles relatives aux relations entre les principaux actionnaires, en termes de répartition des pouvoirs, de protection des minoritaires, d'évolution de l'actionnariat, etc
Période de
souscription
 :
Période pendant laquelle les investisseurs peuvent rentrer au capital de l’entreprise qui a décidé de lever des fonds.
Pitch :
Le pitch désigne la présentation résumée d’un projet, d’une entreprise ou d’une personne.
Phase d’amorçage :
Elle concerne les entreprises en phase de lancement. L’objectif est de mener à bien les études de faisabilité et prouver la viabilité du concept.
Phase de
développement
 :
Intervient après la phase d’amorçage pour des sociétés en croissance. L’objectif est de développer les produits et services ainsi que le marketing, enfin de financer le développement dans d’autres pays.
Plus-value :
C’est un gain en capital, différence positive entre le prix de vente d'un actif et son prix d'achat initial. La plus-value peut être potentielle (si elle n’est encore encaissée) ou réalisée (si elle est encaissée). La différence négative est quant à elle appelée moins-value.
Prestataire en
services de
paiements (PSP)
:
C’est une société accréditée permettant à des tiers d'accepter des paiements en ligne (cartes bancaires ou autres). Le PSP se rémunère sur un % prélevé sur la totalité des flux monétiques transférés.
Prime d’émission :
Différence entre le prix d'émission d'un titre lors d'une augmentation de capital et sa valeur nominale (valeur initiale).
Seuil de faisabilité :
Seuil à partir duquel l’opération est réalisable par l’entrepreneur qui cherche à lever des fonds. En France, les financements récoltés doivent atteindre 75% au minimum de l’objectif préalablement déterminé.
Solvabilité :
Aptitude d’une entreprise à faire face à ses engagements financiers.
Statuts :
Document qui définit les règles de fonctionnement d'une société, notamment dans les relations  entre les associés, entre les associés et la société, et entre la société et les tiers. Les statuts déterminent la nature juridique de l’entreprise : SA, SAS, SARL,…
Valorisation
d’entreprise
 :
Calcul de la valeur financière de l’entreprise en fonction de ses performances passées et/ou de son potentiel de développement. Pour les jeunes sociétés, c’est avant tout l’évaluation de la capacité de l’entrepreneur à mener à bien son projet, de la concurrence, et des forces et faiblesses de l’entreprise qui est prise en compte.